SOIERIE Bordure pour tenture du cabinet de repos de l'appartement de l'Impératrice au Palais de Versailles

Numéro d’inventaire
GMMP-3879-004
Auteurs
BISSARDON, COUSIN, & BONY
Année de conception
1812
Style
Empire
Types
Tissu précieux, Textile
Types
Soie, Textile
Dimensions (L × l × h) mètres
0.810 × 0.245
Description
Elément de bordure pour tenture. Longue et large bande de section trapézoïdale, dont les bordures longitudinales sont repliées au revers. Velours de soie coupé et ciselé vert, le dessin en velours frisé et satin vert clair formant réserves pour être rebrodées en or et chenille de diverses couleurs. Le dessin représente une suite de losanges à palmettes liés par des rosaces et des ornements. Largeur du motif : 240 mm.

Historique :
Ce meuble fut commandé à Bissardon, Cousin et Bony en 1811, pour le cabinet de repos de l'Impératrice au Palais de Versailles. Les réserves en satin formant le fond du dessin devaient être rebrodées en or et chenille et un panneau fut exécuté pour permettre de juger de l'effet produit.
Douze à quatorze mois étaient prévus pour le temps de fabrication. Si les étoffes furent envoyées en octobre 1812 au Garde-Meuble, le meuble ne fut jamais brodé ni utilisé sous l'Empire ni la Restauration. C'est seulement en 1838 que plusieurs métrages furent employés pour l'Elysée pour la première fois, puis à nouveau en 1849, alors que le Palais était devenu la résidence du Prince-Président Louis-Napoléon Bonaparte.
Bibliographie
Coural (Jean), Gastinel-Coural (Chantal), Paris, Mobilier national. Soieries Empire, 1980, n°22, p.108-111.
Cat. exp. Beauvais, 1981, notice 17.
Cat. exp. Lyon, 1982.
Cat. exp. Firenze, pal. Pitti, 1988, notice 10, p.46.
Cat. exp. Soies tissées, soies brodées chez l’Impératrice Joséphine, La Malmaison, 2002, notice 7 p.54.
Cat. exp. The age of Napoleon, New-York, Metropolitan Museum, 1989, p. 171.
Bouzard, La soierie lyonnaise du XVIIIe au XXe siècle dans les collections du Musée des tissus de Lyon, ELAH – éditions lyonnaises d'art et d'histoire, Lyon, 2000.